« Autrement dit » c’est une parole-frontière : celle d’un prof qui n’a pas vocation, ici, à être pédagogue, celle d’un échevin qui n’a pas vocation, ici, à être démagogue, celle d’un blogueur qui n’a pas vocation, ici, à être journaliste. Ce que vous lisez, ce sont les pas hésitants sur cette ligne de crête entre ces trois identités que j’endosse tour à tour.

Commentaires

Anne
Répondre

Laissons l’espoir nous envahir , laissons la vie nous envahir ,
Laissons la liberté nous envahir et non la haine et le désespoir

Isabelle
Répondre

Merci de partager ainsi vos écrits... Merci d'être un passeur de vos réflexions. J'espère que vous parvenez à ouvrir cette grande force de construction de soi et de renforcement de la résilience qu'est l'écriture auprès de vos étudiants.
Une prof... !

martine dem
Répondre

très beau texte, plein de douceur!
belle continuation!

Delville
Répondre

C’est beau ..de belles intentons et quelle force !
Merciiiii

l.a.❊
Répondre

Bon Jour, je découvre en ce jour votre blog... si inspirant, réconfortant éveillant rassurant.. bref Merci !

Tanguy Wera
Répondre

Bonjour,

Au plaisir de vous lire les moments de sérénité que vous proposez pour votre part :)